rise not for profit

N’est-ce pas là exactement ce qu’incarne Maître Yoda ? L’enseignement de Yoda n’est en rien différent de celui du bouddhisme zen, et c’est de lui que les personnages les plus vénérables tirent leur sagesse dans Star Wars comme dans les films de Kurosawa. Akira Kurosawa: Lorsque je conçois une idée originale que j’aimerais transformer en script, je m’enferme dans un hôtel avec du papier et un crayon. akirakurosawa.info. Les similitudes sont nombreuses, à commencer par le kimono de Toshiro Mifune et le poncho de Clint Eastwood. Le zen est une pratique bouddhiste consistant à méditer en position assise, pour faire le vide et unifier sa conscience avec l’instant présent. Son combat face à O-Ren Ishii (Lucy Liu) reste évidemment dans les mémoires et nous plonge au cœur des yakuzas. 10 Ways Akira Kurosawa Has Influenced Modern Blockbusters. Entraîné par le légendaire Paul Newman dans le rôle principal, L’Outrage (1964) s’inscrit dans le genre cinématographique du western. Nous sommes le 10 septembre 1951 à l’un des festivals les plus prestigieux du cinéma européen : la Mostra de Venise. He adapted three Shakespeare plays for the screen and, in each case, recontextualized the story and characters to a new setting. Figures fascinantes et idolâtrées des plus jeunes spectateurs, les chevaliers Jedi incarnent l’essence même de Star Wars, dans toute sa dimension épique, noble, charismatique et mythologique. "C'est un film de samouraïs dans l'espace.". Deeds (1936) : Back to nature, Le festival du Film kazakhstanais nous propose de voir 14 classiques en ligne, Festival Lumière 2020 : le vibrant Rouge de Farid Bentoumi, Festival Lumière 2020 : A History of Violence de David Cronenberg, Dorohedoro : une baffe sanguinolente chez Netflix. Se détacher de tout (le deuil de Tatooine), épouser une forme de solitude existentielle (l’exil sur Dagobah) pour apprendre l’humilité et communier avec le Tout (l’apprentissage de la Force), et ainsi prendre sa vie en main, surmonter les obstacles et finalement donner un sens à sa vie : tel serait aussi bien le credo du héros kurosawaien que du chevalier Jedi. Tango, de Patrice Leconte (1993) : balade champêtre, Interview : Lefkes ou le spleen en musique, Festival International du Premier Film d’Annonay : 37ème édition, Interview de Hlynur Palmason et Ingvar Eggert Sigurðsson : « le cinéma est l’alliance d’une forme et d’un caractère », The New Pope s’invite le 13 janvier sur HBO : retour sur la musique de The Young Pope, Cannes 2019 : interview de Jean-Noël Tronc, directeur général de la SACEM. Le Sel de la terre (1954) : Miroir d’une Amérique ignorée. Vérifiez les traductions 'Akira Kurosawa' en Serbe. Mais le plus intéressant se trouve dans la relation maître-disciple que Kurosawa et Lucas mettent en scène, autour d’une spiritualité analogue influencée par le bouddhisme zen. Dans tous ces films, et comme dans Star Wars, la transmission n’est pas théorique, par la lecture de livres ou l’apprentissage de préceptes (comme le souligne à merveille Les Derniers Jedi), mais par l’expérience accumulée au fil des aventures (Luke achève sa formation en allant combattre Vador, et non en restant sur Dagobah ; de même qu’Anakin devient Vador en tuant Windu, figure emblématique du code Jedi). À tel point qu’ils lui rendront la pareille en le produisant des années plus tard.". Et à la surprise générale, il remporte le prix tant convoité. Remettons dans le contexte. ll m'a donné envie de faire du cinéma». 15/02/2020 à 11:00 Né en 1910, Akira Kurosawa est depuis toujours attiré par le monde artistique. Loin des cow-boys propres et positifs à la John Wayne, le réalisateur transalpin suit les pas de Kurosawa et crée des protagonistes magouilleurs qui se vendent uniquement au plus offrant. Puis vient ensuite Rêves (1990). Les gens ne le comprenaient pas forcément, il a fallu une habitude", explique Stéphane du Mesnildot, journaliste aux Cahiers du cinéma. Eh bien pour certains d’entre eux, c’est le cas. Mille fois il fut remarqué et répété – parfois à visée dépréciative – que La Guerre des étoiles présentait de troublantes accointances avec un cinéma fort, fort lointain pour nous autres occidentaux : le cinéma japonais. « Dark Academia » : une esthétique « scolaire » ? Bridgerton, Your Honor, Selena : que valent ces séries ? Inspirés du chanbara (genre cinématographique de bataille de sabre) très utilisé par Akira Kurosawa, les sabres lasers sont essentiels pour que la magie Star Wars opère. Les Sept Samouraïs, Yojimbo, Sanjuro, Ran, Kagemusha, etc. L’héritage laissé par Akira Kurosawa est immense conclut Pascal-Alex Vincent : "C’est grâce à lui que les Européens, les Américains et les Russes ont vu du cinéma japonais pour la première fois. Heigo, however, was to commit suicide when Akira was twenty-three years old. Des volets comme outil de transition entre les plans, au casque de Dark Vador semblable à celui d’un samouraï, les similitudes sont nombreuses. Star Wars : Les influences d’Akira Kurosawa dans l’œuvre de George Lucas. Par la relation avec la figure paternelle, l’apprentissage de la maîtrise de soi et l’acceptation de la perte et du détachement, les héros du cinéaste japonais sont, à l’image de celui incarné par Setsuko Hara dans Je ne regrette rien de ma jeunesse, des esprits forts et entêtés, prêts à tout sacrifier pour échapper à leur condition souvent précaire (ou source de malheur) et persévérer dans leur être. Le premier, Scandale, … Dans l’un d’eux, Martin Scorsese y tient le rôle principal. Today it is impossible to imagine a world without the films of Akira Kurosawa. Guidé par une maîtrise hors pair de la caméra et du mouvement, il expose mondialement le 7e art japonais alors jusque-là peu reconnu. Dans chacune de ses œuvres, les règlements de compte se terminent toujours en bain de sang. Vous ne le saviez peut-être pas mais leur point commun s’appelle Akira Kurosawa. À ce stade, j’ai une idée générale du processus et je sais plus ou moins comment il va se terminer. , modifié le Akira Kurosawa, lui, s’apprête à réaliser le film qui changera à jamais le cinéma mondial. Mes influences vont de John Ford à Ozu, en passant par Murnau, Fellini, Tati ou encore Lubitsch. Bien d’autres éléments, dans bien d’autres films du cinéaste japonais, sont susceptibles d’être mis en perspective avec des pans entiers de l’univers de Star Wars. En termes de personnages, on retrouve dans leurs deux cinémas la figure de la princesse au caractère bien trempé, les personnages secondaires chargés de la dimension humoristique, un antagoniste prenant souvent la forme d’un empire ou d’un ordre social autoritaire, des voyages initiatiques et tout un tas de figures paternelles pour guider les héros dans leur quête. One of his favorite storytellers was William Shakespeare. Là encore, Akira Kurosawa est en avance sur son temps. Pour une poignée de dollars, Les Sept Mercenaires ou encore Star Wars ont été influencés par le cinéma d'Akira Kurosawa. Additionally, he introduced Akira to Western art and the auteur cinema of Fritz Lang, John Ford, Vsevolod Pudovkin, and Sergei Eisenstein. Des chevaliers, au sens occidental et historique du terme, ils n’ont que l’appellation ; car tout ou presque, de leur ordre à leur spiritualité, en passant par leurs vêtements et leurs techniques de combat, renvoie aux samouraïs et autres rônins du Japon féodal. Avant-gardiste, il est l’inventeur du cinéma d’action et précurseur du cinéma hollywoodien. Akira Kurosawa (Japanese: 黒澤明 Kurosawa Akira; March 23, 1910 – September 6, 1998) was a Japanese film director, screenwriter, and producer who directed 30 films in a career spanning 57 years.He is regarded as one of the most important and influential filmmakers in the history of cinema. 10 Ways Akira Kurosawa Has Influenced Modern Blockbusters # influence. Kagemusha l'Ombre du guerrier, produit par George Lucas et Francis Ford Coppola, sort dans les salles en 1980. Chose que le créateur de Dark Vador a toujours assumé en interview. «Akira Kurosawa m'a fait comprendre que le cinéma est un divertissement et un lieu d'expérimentation. FILMS INFLUENCED BY KUROSAWA . Kurosawa is viewed as one of the best film directors of all time. « Personne par la guerre ne devient grand », dit-il dans L’Empire contre-attaque. Cet avant-gardisme impressionnant ne sera pas sans conséquence explique le critique : "Il a été l’une des grandes influences de tous ces cinéastes des années 70 : Steven Spielberg, George Lucas ou encore Francis Ford Coppola. Influences. Ses scènes grandioses de guerres et combats lui vaudront un large succès international et notamment la Palme d'Or au Festival de Cannes la même année. Yoda répète à Luke de ne pas vivre tourné vers l’horizon, mais dans le présent ; de faire le vide, de se débarrasser de toute attache matérielle et de tout sentiment tirant la conscience vers l’extérieur, pour faire l’expérience d’un Tout unifié dans la conscience, c’est-à-dire communier avec la Force ; d’accepter les échecs et la souffrance pour mieux les dépasser. Kill Bill (2003) est l’exemple même de cette inspiration. Akira Kurosawa (黒澤 明 Kurosawa Akira, 23 mars 1910 - 6 septembre 1998) est un réalisateur, producteur et scénariste japonais. Les personnages de Kurosawa sont tous des chevaliers Jedi, d’une certaine façon. Considéré comme le plus grand réalisateur japonais du XXe siècle, Akira Kurosawa est encore une source d’inspiration pour les cinéastes contemporains. Part 1: http://www.youtube.com/watch?v=G1STFM39vJ4 Part 2 of Akira Kurosawa: Influences and Influence. Les Sept Samouraïs, sorti en 1954, est le plus grand succès d’Akira Kurosawa : "Beaucoup d’adolescents de cette époque-là ont vu les Sept Samouraïs. Des gros plans sur les yeux de Robert de Niro et les rues sombres de New-York", analyse Stéphane du Mesnildot. ", "C'est l'un des plus gros succès de l'histoire des westerns.". Additionally, despite Kurosawa himself never seemingly having acknowledged it, the story bears strong resemblance also to Hammett’s novel Red Harvest, indeed arguably more so than The Glass Key (see more here). Par Clément Cusseau — 1 oct. 2020 à 18:00. Dans la plupart des grands films du Japonais, cet apprentissage passe par une relation maître-élève : La Légende du grand judo, L’Ange ivre, Chien enragé, et bien sûr Les Sept Samouraïs, Barberousse, Dersou Ouzala, ou encore Vivre et Madadayo. Tout y est. Il finit les dernières années de sa vie en fauteuil roulant et décède en 1998 à Tokyo. La plus célèbre partition de Fumio Hayasaka, la bande originale du film Les Sept Samouraïs d’Akira Kurosawa en 1954 – un succès mondial qui va influencer beaucoup de … A l’aube des années 50, l’archipel nippon est encore très marqué par la Seconde Guerre Mondiale et les bombardements atomiques qui ont touché Hiroshima et Nagasaki. Pascal-Alex Vincent, réalisateur et spécialiste du cinéma japonais, raconte ce tournant dans l’industrie du 7e art : "Le coup de génie vient de la femme qui a choisi Rashomon parmi tous les films que les studios lui ont envoyés. George Lucas reprend chaque gestuelle et technique de combat pour créer des guerriers japonais futuristes : "Il y a toute une philosophie asiatique avec le système de maître et de disciple aussi. Dans une galaxie lointaine, très lointaine, un jeune réalisateur du nom de George Lucas s’est inspiré du Japonais pour créer une saga qui deviendra la plus célèbre de tous les temps : Star Wars. Sur le plan formel, une autre évidence se remarque du côté des légendaires transitions en « volets », rendues célèbres par Star Wars mais déjà présentes dans certains films de Kurosawa. Visuellement déjà, pour certains, mais spirituellement surtout, pour la plupart. Mais ce n’est pas suffisant pour percer hors du pays : "À l’époque, on pensait que le cinéma japonais était trop différent dans ses codes. Le réalisateur ? Grand amateur de peinture et frère d’un commentateur de films muets, il entre dans le milieu du 7e art en tant qu’assistant-réalisateur puis scénariste. Akira Kurosawa (黒澤 明, Kurosawa Akira) est un réalisateur, producteur, scénariste et monteur japonais, né à Tokyo le 23 mars 1910 et mort à Tokyo le 6 septembre 1998.Avec Yasujirō Ozu et Kenji Mizoguchi, il est considéré comme le cinéaste japonais le plus célèbre et le plus influent de l'histoire. C’était un film hyper populaire et je crois même qu’il a été doublé en français", explique Stéphane du Mesnildot. Tout comme les guerriers japonais, les mercenaires de Sturges viennent à la rescousse d’un village attaqué par des bandits et tentent de le défendre. Dans Star Wars comme dans le cinéma de Kurosawa, l’héroïsme passe par un apprentissage de la sagesse et non par une bravoure au combat. En fait, c’est un film de samouraïs dans l’espace", révèle Stéphane du Mesnildot. The Omega Productions Records va sortir les BO de Martyrs & Ghostland en vinyle ! Il est certainement le réalisateur japonais le plus célèbre et a profondément influencé plusieurs générations de réalisateurs. What we have below is a list of the most important and interesting films that have a fairly direct link to Kurosawa or his works. Biutiful (2010) 1950 : Rashōmon. The Hidden Fortress (1958) Kurosawa’s 1958 film is widely celebrated for its influence on the beloved popular culture franchise Star Wars (a pair of comic side characters tell the story while on a quest to save a princess during war-time). La manière de filmer l’armée impériale, dans Star Wars, n’est pas sans rappeler le film de propagande réalisé par Kurosawa durant la Seconde Guerre mondiale, Le Plus Dignement, qui faisait la part belle aux défilés chorégraphiés et quasiment cinématographiques de l’armée japonaise. Le personnage solitaire, errant et malpropre, qui fait étape dans un village frappé par la mort. A Giant Shadow: The Continuing Influence of Akira Kurosawa on World Cinema Robert Moore. Akira Kurosawa recevant son Oscar d’honneur en 1990, donné par deux de ses plus grands admirateurs : Steven Spielberg et George Lucas. Another major influence on Kurosawa was his elder brother, Heigo, who was addicted to the novels of Fyodor Dostoyevsky and Maksim Gorky. La dernière image symbolique de sa vie ? En 1950, Akira Kurosawa, prolifique, réalise deux films. Akira Kurosawa’s Top 10 Films: 10. Encore un grand admirateur d’Akira Kurosawa qui s’en inspirera pour ses plus grands chef d’œuvres : "Par exemple, la scène où Toshiro Mifune dans Chien Enragé (1949) erre dans Tokyo, il y a des gros plans sur ses yeux puis de la ville en pleine pauvreté. Sur le plan thématique, si Lucas ne l’a pas vraiment exploité au cours de sa trilogie originelle, la question de la pauvreté, de l’esclavage ou de l’impossibilité de s’extirper d’un milieu social délétère, que l’on sait chère à Kurosawa (Dodes’kaden, Les Bas-fonds, etc. Interprète du maître japonais pendant quinze ans, la réalisatrice a mis en résonance ces témoignages passionnants. Star Wars : l'influence du Kagemusha d’Akira Kurosawa sur la Menace Fantôme. La Toho contre les producteurs de Sergio Leone qui ont évidemment perdu. Pour les cent ans de la naissance d’Akira Kurosawa, la série animée The Clone Wars dédia un épisode à sa mémoire, proposant une aventure dont le récit était directement inspiré de celui des Sept Samouraïs. Et c’est loin d’être le seul. Discussion on the topic 10 Ways Akira Kurosawa Has Influenced Modern Blockbusters at the Akira Kurosawa community forums. Si bien que le réalisateur américain Martin Ritt en fera un remake 14 ans plus tard. Sa manière de filmer et raconter le cours de l’histoire plaît énormément à Lucas. A full list of films influenced by Kurosawa would be very long, if it would even be possible to compile such a list considering the nature of “influence”. Son premier film, La Légende du Grand Judo, sort à Tokyo en 1943. Dès la séquence d’ouverture, la ressemblance est frappante : une phrase d’introduction sur fond noir puis une amorce sur deux paysans perdus au milieu du désert. Cherchez des exemples de traductions Akira Kurosawa dans des phrases, écoutez à la prononciation et apprenez la grammaire. Étudiant en philosophie et cinéphile compulsif enfermé dans le cinéma d'antan. En mettant en avant le sport principal de son pays, le cinéaste rencontre alors un énorme succès à l’échelle nationale. While Akira Kurosawa was mostly influenced by American films by directors like John Ford, he took influence from outside of cinema, too. 15/02/2020 à 11:00. Discussion on the topic 10 Ways Akira Kurosawa Has Influenced Modern Blockbusters at the Akira Kurosawa … Ces mares de sang ne vous rappellent rien ? En réalité, ce chef-d’œuvre est une copie du film Le Garde du Corps réalisé par Akira Kurosawa en 1961, dont le rôle principal est assuré par son acteur fétiche Toshiro Mifune. Celui qui est appelé "l’empereur du cinéma japonais" est au plus bas. Il y a une dynamique dans sa mise en scène qu’il n’y avait pas à cette époque. Rétroaction: d’est en ouest et vice versa. Le réalisateur ? Mythologique, le cinéma de Kurosawa n’a pas fini de résonner dans une culture populaire en manque d’inspiration pour accoucher de nouveaux grands héros, de nouveaux grands récits initiatiques. •tv, Rashomon d'Akira Kurosawa (gauche) et L'Outrage de Martin Ritt (droite), Le Garde du corps d'Akira Kurosawa (gauche) et Pour une poignée de dollars de Sergio Leone (droite), Les Sept Samouraïs d'Akira Kurosawa (gauche) et Les Sept Mercenaires de John Sturges (droite), © Toho Compagny / Mirisch Compagny - United Artists, La Forteresse Cachée d'Akira Kurosawa (gauche) et Star Wars, épisode IV de Georges Lucas (droite), Kagemusha, l'Ombre du guerrier d'Akira Kurosawa (1980), Kill Bill, Volume 1 de Quentin Tarantino (2003), © MIRAMAX FILMS / A BAND APART / COLLECTION CHRISTOPHEL. Pour une poignée de dollars, Les Sept Mercenaires ou encore Star Wars, cela vous dit quelque chose ? Imaginez si les films qui ont bercé votre enfance sont en réalité des remakes ou des copies ? Kurosawa entered the Japanese film industry in 1936, following a brief stint as a painter. L’effet Kurosawa est aussi très présent chez les cinéastes de la génération suivante : "Il a popularisé les grosses mares de sang qui coulent de façon abondante et complètement irréelle dans Le Garde du Corps et Sanjuro. : autant de films de cape et d’épée à la japonaise s’insérant dans un genre très codifié : le Chanbara, et notamment le sous-genre du Jidaigeki, qui serait d’ailleurs une explication possible au terme de « Jedi » (jidai). ", "On est dans le Japon d'après-guerre et d'un seul coup il devient culturellement un pays fréquentable". Ce que j'aime le plus chez lui c'est son dynamisme. Mais comment peut-on comparer un film japonais à un film de science-fiction hollywoodien ? Et que serait La Guerre des étoiles sans combats ? Kurosawa a fait comprendre qu’il pouvait faire comme les Américains", poursuit le journaliste. Là aussi, on peut penser à Kagemusha de Kurosawa, où un imposteur prend la place de l’empereur à sa mort, lequel continue de le hanter et dont la présence se fait encore sentir ; il semble toujours « là », quelque part, comme s’il manipulait un nouveau pantin depuis l’au-delà. America’s greatest living filmmakers speak with a common theme when talking about Japan’s legendary screenwriter and director Akira Kurosawa. Des légendes qui n’ont jamais été aussi puissantes que dans ce cinéma du soleil levant que George Lucas a su, quoi qu’on dise, admirablement et intelligemment se réapproprier. Cinq ans plus tard, "l’empereur du cinéma japonais" chute lors d’un ultime tournage et se brise la base de la colonne vertébrale. Kurosawa avait raison quand il aimait dire : 'Plus on est japonais, plus on est universel'. Depuis 1964, 25% des recettes du film remontent donc à Kurosawa et à son studio et puis désormais à ses héritiers. La Forteresse cachée d'Akira Kurosawa fut l'une des sources d'inspiration de George Lucas pour la saga "Star Wars". Tout le monde se souvient du duel de regard entre Charles Bronson et Henry Fonda sublimé par la bande originale d’Ennio Morricone dans Il était une fois dans l’Ouest (1968). Nous sommes le 10 septembre 1951 à l’un des festivals les plus prestigieux du cinéma européen : la Mostra de Venise. Car s’en tenir au simple constat d’une étonnante similarité entre La Guerre des étoiles et La Forteresse cachée atteint vite les limites de sa pertinence. Yojimbo inspira le film Pour une poignée de dollars (Per un pugno di dollari) de Sergio Leone en 1964 et Dernier recours en 1996 de Walter Hill avec Bruce Willis et Christopher Walken. Akira Kurosawa. Si je ne sais pas par quelle scène commencer, je suis le flux des idées qui viennent naturellement. J'écris des articles trop longs. On y retrouve également une princesse au style très futuriste qui engage un mercenaire pour traverser le territoire ennemi. Le cinéma japonais a grandement nourri l’imaginaire de George Lucas lorsque ce dernier a créé sa célèbre saga "Star Wars". Le Chant du loup : quand le cinéma français parie sur ses acteurs, L’Exorciste 2 : L’Hérétique, de John Boorman : dominer le Mal. Ce coup de maître suscite un vif intérêt chez John Sturges qui souhaite en faire une version américaine tout en suivant les règles : "C’est un remake officiel et un des plus gros succès de l’histoire des westerns. Évidemment, cette copie ne passe pas inaperçue : "Il y avait cette naïveté de Sergio Leone et de ses producteurs. Pascal-Alex Vincent, réalisateur et spécialiste du cinéma japonais, raconte ce tournant dans l’industrie du 7e art : "Le coup de génie vient de la femme qui a choisi Rashomon parm… Start typing to see results or hit ESC to close, Concours : Gagnez votre coffret DVD de la série Hawaii 5-0 Saison 9, Concours : Gagnez votre coffret DVD de la série NCIS Los Angeles Saison 10, Nina Wu : remportez des places de cinéma du film réalisé par Midi Z, Business is Business : Paul Verhoeven, pape de l’immoralité, « Yuki » : conte sur l’oppression des peuples, Olivier Marchal ou l’autopsie d’un flic à l’état sauvage, Les Aventuriers du Lucky Lady : la sérénade à trois vue par Stanley Donen, L’Extravagant Mr. Après sa découverte, il n’a plus été possible de filmer l’action comme autrefois. Au contraire, le cinéaste nippon et son studio de production n’apprécient pas du tout le geste : "Il y a eu un procès. Ce petit préambule informatif étant achevé, la chasse aux indices peut commencer. Akira Kurosawa est un Scénariste, Réalisateur, Monteur japonais. Star Wars creator George Lucas said Kurosawa has “had a tremendous influence on my life and work.” Steven Spielberg admires his “amazing body of work that continues to inspire us all.” Martin Scorsese says “Kurosawa was my master and so … Ishirō Honda est crédité en tant que consultant à la création. Rêves (夢, Yume) est un film japonais réalisé par Akira Kurosawa, sorti en 1990. Sans être autant dans le décalque que put l’être Les Sept Mercenaires à l’égard des Sept Samouraïs, ou encore plus officieusement Pour une poignée de dollars à l’égard de Yojimbo, Star Wars peut s’appréhender comme une libre adaptation de La Forteresse cachée. Dans ces films, comme dans Star Wars, le héros est un guerrier solitaire (souvent un rônin), sans attache (Luke n’a ni famille ni véritables amis, ou bien les a perdus), mu par un code d’honneur aux règles strictes (le bushido d’un côté, le code Jedi de l’autre), muni d’une longue épée légère et maniable (le katana d’un côté, le sabre laser de l’autre), portant des vêtements légers (la toge Jedi, notamment celle d’Obi-Wan, étant directement inspirée du kimono), et dont la maîtrise de soi est la principale vertu. Les Sept Samouraïs deviennent alors Les Sept Mercenaires en 1960. Dans la liste des nommés pour remporter le fameux Lion d’Or figure Rashomon, un film japonais alors inconnu du grand public. "It would be hard to imagine the modern American cinema without Kurosawa’s palpable influence, whether in the action staging of Sam Peckinpah, Walter Hill, and Martin Scorsese or the distinctive editing patterns that so clearly set off the films of Francis Ford Coppola, George Lucas, and Steven Spielberg. Ajoutons à cela le design hautement japonisant de l’armure de Dark Vador, dont le casque n’est autre qu’un kabuto (casque traditionnel du samouraï japonais) légèrement lifté, pour achever ce comparatif visuel et structurel. Ils ont pensé que personne ne découvrirait le plagiat d’un film japonais", explique Pascal-Alex Vincent. Avec YOJIMBO, Akira Kurosawa balance une petite bombe dans le genre du film de sabre en faisant de son héros un personnage opportuniste et manipulateur, dont la ligne morale n'est pas dictée par les habituels codes d'honneur et de loyauté, mais plutôt par son appréciation très personnelle des choses. Les Sept Samouraïs inspirera le film les Sept Mercenaires (The magnificent seven) de John Sturges en 1960. On en vint même à dire que Star Wars n’avait rien inventé, dans le fond, n’étant qu’un remake à l’américaine du chef-d’œuvre d’aventure La Forteresse cachée, qu’Akira Kurosawa réalisa en 1958. Découvrez sa biographie, le détail de ses 55 ans de carrière et toute son actualité Tâchons plutôt de concevoir La Forteresse cachée – et le cinéma d’Akira Kurosawa en général – non pas comme un matériau fini qu’il ne s’agirait que de réadapter pour un autre public, mais comme une source vive d’inspirations qui permirent à Lucas, loin de se reposer sur ses lauriers en reprenant le travail d’un autre, d’accoucher d’un cinéma de divertissement aux techniques renouvelées et à l’univers aussi dépaysant qu’immédiatement familier. ), se trouve effleurée dans La Menace fantôme lorsque Anakin Skywalker est découvert sur Tatooine. Plus léger, le coucher de soleil sur Tatooine rappelle celui tout aussi orangé de Dersou Ouzala, cadré à l’identique, et dans lequel le personnage éponyme, vieux sage d’un autre temps vivant seul et en harmonie avec la nature, aurait tout à fait pu servir de modèle à celui de maître Yoda dans L’Empire contre-attaque. Le chiffre 7 vous parle ? La relation avec le maître, dans Star Wars, va au-delà du monde physique puisque la communication est encore possible dans l’au-delà, grâce aux « fantômes » de la Force par lesquels Obi-Wan et Yoda se manifestent. Du Quentin Tarantino par excellence. Akira Kurosawa's influence on Western films is widely discussed, from big franchise films, like Star Wars: A New Hope, to Quentin Tarantino's movies. Akira Kurosawa. Si Star Wars est devenu, plus qu’une franchise, un véritable univers unique et codifié au sein de la culture populaire, son identité singulière n’est pas le fruit du hasard. 10 Western Films Influenced By Akira Kurosawa's Movies. Akira Kurosawa est sans conteste un des cinéastes japonais les plus connus et appréciés. En réalité, le premier épisode appelé originalement La Guerre des étoiles (1977) est un "décalque sidérant" de La Forteresse Cachée, sorti en 1958 au Japon. Elle a vu que cet homme allait faire bouger les lignes, qu’il filmait comme personne. See Part 1 for first half, description, and disclaimer. Comment ne pas penser au Ran de Kurosawa, inspiré du Roi Lear de Shakespeare, où les ambitieux s’enlisent dans des batailles jusqu’à en devenir misérables et pathétiques ? Avec un casting de luxe composé notamment de Steve McQueen et Charles Bronson, l’Américain réussit à surpasser le maître en passant d’un Japon médiéval au Mexique avec réussite. Star Wars : Les influences d’Akira Kurosawa dans l’œuvre de George Lucas. Mais si tous ces détails peuvent difficilement dépasser le statut d’hommages ou d’influences inconscientes, il est un autre, central, dont la filiation avec les films d’Akira Kurosawa ne fait aucun doute : la figure du chevalier Jedi. Star Wars est un véritable nid à références pour les fans du cinéaste japonais. Récemment, l’épisode 4 de The Mandalorian faisait lui aussi référence au chef-d’œuvre de Kurosawa, en réadaptant une fois de plus cette histoire de villageois en proie à des pillards, et que des chasseurs de primes vont secourir.
rise not for profit 2021